Quoi de neuf ?

  • "L'élagage du tilleul"
  • "Les culs gelés"
  • "L'assemblée générale"
  • "Nettoyage des berges de la Seine"

Calendrier

< 2020 >
Avril
LMMJVSD
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Randonnées – Commentaires

Randonnée des Picantins juin 2018

Parcours de 40km sur deux jours, de Compiègne sur l’Oise arrivée à Attichy sur l’Aisne, et retour le lendemain.

Très très bien organisé, excellent accueil ! Bien sécurisé.

Une dizaine de yolettes (de mémoire) dont une avec un énorme drapeau Britannique !

Parcours ensoleillé -avec des gens sympa en plus-, traversée urbaine verte (Compiègne) et industrieuse, puis forêt de Compiègne d’un côté et belles demeures de l’autre. Un « point noir » cependant, on passe à côté d’une usine de fabrication chimique à 2 /3 de parcours. Les organisateurs disaient « regardez de l’autre côté, c’est beau », reste du parcours très bucolique. 2 écluses.

Arrivée à Attichy les pieds dans l’eau pour sortir les yolettes et les abriter dans le gymnase.

Retour à Compiègne en car pour apéritif en musique repas (BBQ d’agneau) et soirée.

Le lendemain départ en bus pour rejoindre les yolettes et retour à la rame. Déjeuner, apéritif et BBQ au club de Compiègne, sous un soleil radieux, animation musicale « in vivo »par un duo classique et blues rock au piano par des rameuses et rameurs. Cadeau souvenir. Après-midi au choix : farniente sur la pelouse, rame en yolette, ergo, ou visite guidée de la ville ou du château.

J’ai, fait deux fois cette rando, dont la longueur du parcours a changé, (l’année dernière c’était un peu plus court mais sur un jour) parce que je souhaitais  l’organiser pour notre club (hébergement etc…) mais des paramètres ont changé la donne, et pour l’instant, c’est partie remise.
 
Avantage/intérêt : c’est « relativement » proche d’ici, Draveil-Compiègne en voiture c’est    1h 30. La découverte de Compiègne, château etc…C’est intéressant.

Les vététistes peuvent suivre la rando (mais c’est pas toujours bien plat…) ainsi que des accompagnateurs en bateau suiveur. Parcours forestier (trop selon certains rameurs) et champêtre la plupart du temps. L’Aisne n’est pas très large par moments.
 
Très stricts sur le port des gilets lors du passage d’écluses.
 
Détail amusant : à la fin du repas j’ai lancé un ban pour l’organisatrice, et cela s’est transformé en «  Magali à l’eau ». La pauvre s’est exécutée de bonne grâce, plouf dans l’Oise.
René
 

Randonnée des Ablonnettes 1er juillet 2018

 
Parcours de 22km sur 1/2 journée, aller-retour entre Ablon et le pont du barrage éclusé de Port-à-l’Anglais. C’est un barrage situé sur la Seine, entre les communes de Vitry-sur-Seine et d’Alfortville. réservée aux filles hommes acceptées si grimés
 
Très bien organisée, excellent accueil ! Petite rando découverte du bassin à 6 yolettes.
 
Traversée bucolique et industrieuse selon le parcours.
Sur le parcours un quiz pour agrémenter la sortie. Attention le quiz est plus dur chaque année!
 
Au retour après avoir sorti et démonté les bateaux, la chaleur a poussé les plus mordues à un plongeon rafraîchissant dans la Seine.

Ensuite les rameuses ont pu profiter d’un apéritif, avant de partager un repas préparé par les hommes du club, grande tablée de 40 personnes environ (BBQ salades composées, salade de fruit et gâteaux maison. Pour toutes avant de partir, une rose.
 
Avantage/intérêt : pas d’intendance particulière, la proximité du club de départ permet de se pas se lever à l’aube pour aller monter les bateaux.

Randonnée La joinvillaise juillet 2018

 
Parcours de 29 km sur la journée en deux parties, de l’île Fanac au château de Champs-sur-Marne aller-retour. La rando a lieu les années paires.
Un photo guide est remis aux barreurs en début de course, pour aider à découvrir le bassin, ses guinguettes dont la célèbre Chez Gégène à Joinville-le-Pont

Le déjeuner plateau repas est servi dans le parc du château de Champs-sur-Marne. Ensuite, si on le souhaite on peut visiter le château qui comprend une exposition de costumes d’époque et de mobiliers. Par ailleurs d’illustres locataires y ont séjourné : la princesse de Conti, la marquise de Pompadour, sans oublier des hommes de lettres tels que Diderot, Voltaire, Chateaubriand et Proust.
 
La randonnée est clôturée par un pot de l’amitié suivi d’un repas pour ceux qui souhaitent prolonger cette journée !
 

Avantage/intérêt : •, excellent accueil ! Bien sécurisé.

Les accompagnateurs peuvent suivre à vélo la randonnée de bout en bout sur la piste cyclable des bords de Marne.

Le repas été correct, en 2018, un accueil musical avec deux jeunes du club également musicienne nous ont accueilli avec des musique d’époque.

 
L’anecdote:
Comment vous dire notre expérience ?? une fois arrivée sur la plage proche du château de Champs sur Marne, nous avions 15 à 20 minutes de marche pour atteindre le lieu du repas installé près du château. Nous avons été mangés par des hordes de moustiques. Nous entrons dans le parc du château par une grille fermée habituellement, le responsable nous précise qu’il viendra l’ouvrir pour le départ entre 16h et 16h30.

Vu la distance, et les 14 kms de rame restant à faire nous avons décidé de prendre de l’avance et de nous rendre au rendez-vous à la grille après la visite du château vers 15h, non sans prévenir nos coéquipiers pour qu’ils ne nous cherchent pas !!

Nous avions oublié les moustiques qui ont repris leur festin, pendant plus d’une heure. Nous n’avons vu personne nous rejoindre, nous avons laissé des sms implorants à nos coéquipiers !!!

Puis vers 16h30 nous décidons à regret de retourner vers le château à la recherche de rameur avec la casquette blanche de la joinvillaise. Personne, les promeneurs n’ont plus n’ont pas vu de casquettes blanches. Nous arrivons un peu « vener » au pied du château ou se trouvait un vigile avec un talky walky. On l’a entendu dire : j’ai les 3 rameurs qui manquent !!! le responsable du parc en voiturette électrique est arrivé et nous a proposé gentiment de nous ramener à la ….Bonne grille il y avait deux grilles !!!!!!!

Résultats nous sommes arrivés en nage, essoufflés –tout le contraire de ce que nous avions voulu anticiper-  sous le regard noir et contrarié de nos deux coéquipiers et comble du désespoir, les organisateurs nous sont remorquer sur 3 kms pour nous rapprocher des derniers. Bref une sortie qui aurait pu être sympa mais qui nous a laissé un gout un peu amer.

En tout cas pour faire honneur à nos couleurs, nous avons ramé comme des bourrins pour essayer de rattraper les derniers que nous n’avions pas en ligne de mire et nous l’avons fait !

A l’arrivée, un super buffet pour nous réconforter, goodies confiture maison, plus sac la Joinvillaise.
Lionelle
 

La traversée de Paris septembre 2018

 

Parcours de 28 kms, Départ de la base nautique de l’île-Monsieur à Sèvres qui héberge le club de Boulogne-Billancourt pour 1000 rameurs à bord de 200 bateaux.

Ceux qui l’ont déjà faite disent qu’il faut avoir fait la traversée de Paris au moins une fois dans sa vie de rameur. Nous passons au pied des monuments de la capitale: la tour TF1 et le siège de France-Télévision, la Tour Eiffel, le musée d’Orsay puis Notre-Dame et l’île Saint-Louis. Demi-tour au quai Saint Bernard, avant de revenir à l’ACBB pour un repas festif. On passe sous 33 ponts parisiens.

 
Remarques:
La veille il faut aller monter les bateaux et les installer près des pontons de départ. Il est indispensable de s’y rendre en reconnaissance car pb de parking !!

Il faut se lever tôt pour être au départ vers 6h et tous les bateaux sur l’eau à 7h. A 7h le soleil n’est pas encore levé mais il est en embuscade. Nous partons à la frontale, la barre est un peu complexe mais ce n’est pas une course donc même la précipitation des uns et des autres est modérée. Dès l’arrivée au pont de Saint Cloud, le soleil sort et la magie commence.

Nous nous sommes régalés tout au long de la sortie, le temps était idéal, même avec beaucoup de bateaux.

L’arrivée a été compliquée car tout le monde semblait vouloir rentrer au plus vite, pas de zen attitude. Nous avons dû jouer des rames pour ne pas sortir en dernier. Nous avons compris après! Il y avait la queue pour le méga banquet façon Astérix. Une queue interminable pour prendre couverts et ensuite plat principal : original une paella aux coquillettes !!

Cela dit cela va assez vite, on discute on débriefe et il faisait beau.

Intérêt : cette année par l’intermédiaire de Laurent nous avons ramé aux couleurs de l’association l’école à l’hôpital, un investissement très limité mais qui a semblé leur apporter beaucoup !!

Autre intérêt, nous avions décidé d’être sur Paris pour gagner un peu de temps de sommeil et surtout pour recréer un esprit d’équipe en passant du temps ensemble.

L’édition 2019 a été encore plus amusante, René qui ne ramait pas avait dit qu’il serait sur un des ponts. Et l’équipage a crié son nom sous tous les ponts de Paris. Quelqu’un qui connaissait quelqu’un du club à rapporté que la traversée cette année était amusante car il y avait des fous qui criaient René sous tous les ponts. Le monde est petit!

 

Rando Saumur 2019

Parcours 23 km
Belle randonnée sous un soleil  pétant. Nous avons eu très chaud pendant ces deux jours (y compris la nuit…)

Accueil sympathique, nos yolettes étaient prêtes à être gréées? sur la berge de la Vienne.

Nous avons eu droit à une yolette qui avait connu les débuts de la navigation de plaisance…..1971

Coulisses en tôle emboutie, portants en tube de chauffage, sangles et barres de pieds d’un autre âge et dépareillés etc…D’ailleurs dès le premier coup de rame une dame de nage a décidé de rejoindre ses ancêtres antédiluviens et nous avons pu réparer tant bien que mal avec du sparadrap puis de l’adhésif, ce qui nous a permis d’arriver à bon port le soir. Par contre hors de question de déroger !

 

Notre yolette malgré des coups de rame vigoureux avait son caractère et avait décidé de se la jouer contre nous. C’est en rangeant le bateau le soir sur la pelouse du club de Saumur que nous avons vu que le renfort de tôle sous le bateau était décollé et qu’il labourait les graviers et accumulait les plantes et algues du fond de la Loire, (« accélérant » ainsi le freinage propice à l’avancée du bateau).

L’organisateur nous avait prévenus que l’eau était très basse et que par endroit, nous toucherions sûrement le sable, effectivement, nous avons touché et labouré.

Bon barbecue et déjeuner avant le départ.

Ensuite la rame  sur la Vienne avant d’arriver sur le fleuve majestueux : La Loire au pied du château de Montsoreau, puis suivre le chenal qui zigzaguait entre les bouées indiquant les zones navigables.

Malgré notre charrue, nous nous en sommes bien tirés, car près de l’arrivée, la tête de randonnée s’est trompé de route et a échoué dans un cul de sac….

Après, visite au choix entre cave, boule de fort ou jardin (très intéressant) etc…

Repas du soir copieux, à base de fouées,  dans un restaurant troglodyte.

Le lendemain, petit déjeuner en plein air et le départ du club de Saumur via le Touet pour la dernière demi-journée toujours sous un soleil radieux et une bonne ambiance. Parcours 22 km.  Après avoir désarmé les bateaux, retour au club de Saumur pour un déjeuner copieux, (bien arrosé par un producteur du cru) et retour maison.

Nous avons eu droit à une bouteille de Saumur Champigny aimablement offerte par le viticulteur. Certaines ne sont pas arrivées à bon port…………………

 

Rando Bréhat mai 2019

 

Pour la majorité d’entre nous cela a été une superbe expérience de ramer en mer. Ce n’était pas le plein océan, c’est vrai, mais tout de même. D’autant plus que vous avez eu le bon goût d’inviter le soleil à notre retour de l’Île de Bréhat, ce qui a été le point d’orgue de cette journée. Un peu d’embruns, quelques vagues, une mer bleue et un beau soleil, merci pour le souvenir.

En fait, que ce soit de l’Île de Bréhat aux larges méandres menant au Château de La Roche Jagu, d’où le point de vue est superbe, vous bénéficiez d’un site vraiment exceptionnel que vous avez vraiment bien mis en valeur par votre organisation.

Une très cordiale poignée de main enfin à tous les bénévoles qui ont su très copieusement garnir les tables (avec des produits locaux), gérer le petit monde des rameurs, déplacer les bateaux avec une grande dextérité et animer la soirée.

 

Ce fut pour nous une bien belle randonnée que nous ne pouvons que recommander avec enthousiasme.